Ecole Doctorale

Lettres
Langues
Linguistique et sciences du langage
Arts

,

Cotutelle et codirection

Cotutelle

Les cotutelles de thèse sont régies par l’arrêté du 25 mai 2016 (Titre III) fixant le cadre national de la formation et les modalités conduisant à la délivrance du diplôme national de Doctorat.

La procédure permet à un·e doctorant·e, quelle que soit sa nationalité, inscrit·e à la fois dans un établissement d’enseignement supérieur français et dans un établissement d’enseignement supérieur étranger, et y effectuant ses travaux de recherche en alternance, de pouvoir obtenir simultanément le grade de docteur·e français et le grade étranger équivalent à l’issue d’une soutenance unique.

En fonction des périodes de séjour définies dans la convention, les droits d’inscription sont acquittés chaque année dans une seule université.

Après la soutenance, les établissements contractants peuvent délivrer

  • soit un diplôme de docteur·e qu’ils confèrent conjointement ;
  • soit simultanément un diplôme de docteur·e de chacun d’entre eux.
    Les conventions de cotutelle favorisent la mobilité des doctorant·es et le développement de coopérations scientifiques entre unités de recherches françaises et étrangères et entre deux directeur/trices de thèse.

 Se renseigner auprès du secrétariat de l’établissement français d’inscription.

Codirection internationale

Lorsque le principe des conventions de cotutelle n’existe pas avec certains pays ou certaines universités, il est possible de formaliser une codirection internationale :

  • le/la doctorant·e s’inscrit dans un établissement principal, en France ou à l’étranger, auprès duquel elle ou il acquitte chaque année les droits d’inscription ;
  • lorsque l’inscription est effectuée dans un établissement français, la codirection est officialisée après examen de la demande par la Commission de la recherche du Conseil académique de cet établissement ;
  • à l’issue de la soutenance, elle ou il se voit délivrer un diplôme de docteur·e de son établissement d’inscription.

 Se renseigner auprès du secrétariat de l’établissement français d’inscription.

Codirection

Lorsque le sujet de thèse requiert l’expertise d’un·e enseignant·e-chercheur/euse dont les champs de recherche sont complémentaires de ceux du/de la directeur/trice, une codirection peut être mise en place selon la même procédure que celle instaurée pour une codirection internationale.

 Se renseigner auprès du secrétariat de l’établissement français d’inscription.

lundi 30 décembre 2019