Vous trouverez ici l’affiche et le programme de la journée d’études sur « Poética de la interpolación en la literatura áurea : de la tradición a la modernización », organisée par Aude Plozner et Marine Ansquer, avec le soutien de l’ED 3LA, qui se déroulera vendredi 21 juin 2019, de 9h30 à 17h, à l’Institut Cervantès de Lyon (58, montée de Choulans, Lyon 5e).

Cette journée cherche à approfondir l’étude de la pratique de l’interpolation dans la littérature du Siècle d’or espagnol. Issue d’une longue tradition, la récupération de cette praxis aux XVIe et XVIIe siècles ne va pas sans questionnements. Simple intermède répondant à l’objectif prisé de la variatio, digression inconvenante qui détourne le romancier de son propos, ou encore valeur ajoutée indispensable au reste du récit, les interprétations de ce procédé et ses effets sur la construction narrative sont multiples et mériteraient d’être bien plus explorés. Il s’agira donc de relire les œuvres du Siècle d’or à la lumière de ces interrogations, dans le but de déterminer dans quelle mesure l’interpolation peut être considérée comme un laboratoire privilégié d’expérimentations narratives, susceptible de conduire aux innovations fictionnelles dont nous savons que ces deux siècles ont été porteurs.

Contacts : Aude Plozner et Marine Ansquer.